GC2017 – Les jeux

Voici la liste des 53 jeux proposés conçus durant le Game Chef 2017. N’hésitez pas à les télécharger, les lire, les tester, etc.

Soit vous avez participé au concours et vous savez déjà quoi faire parce que vous avez lu les consignes de relecture et la liste des jeux qui vous sont attribués.

Soit ce n’est pas votre cas et je ne saurais trop vous encourager à faire quand même vos retours aux auteurs de jeux que vous lisez ou essayez. La seule chose que l’on vous demande, c’est d’utiliser les consignes citées précédemment si vous le faîtes.

 

3 étés à Bonneville

Auteur : Daniel « Chestel »
Lien : https://drive.google.com/file/d/0ByLixyyD_yQPbzZjWlNLOVBKVHM/view?usp=drivesdk
Pitch : Vous êtes une bande de copains à Bonneville, une petite ville perdue dans les bois entre fabrique de cigarette, barrage, frontière et scierie. Enfants, vous avez un plan fun dans ce super terrain d’aventure. Ado, un plan drague dans les endroits isolés. Adulte, un plan fuite de cet endroit pourri. Mais une constante : la poisse. L’amitié qui vous lie y résistera t’elle ?

AFK

Auteur : Tiramisù
Lien : https://tiramisu.games/wp-content/uploads/2017/07/afk-web.pdf
Pitch : Le e-sport : des adolescents qui délaissent leurs études et leur vie privée pour devenir des joueurs professionnels, s’entraîner comme des sportifs de haut niveau, voler de tournois en tournois, être tentés par la triche et l’argent facile et finalement s’accomplir en gagnant un titre mondial. Venez partager leurs vies.

Al otro lado

Auteur : Manuel Bedouet
Lien : https://drive.google.com/drive/folders/0Bws3zaxMy7SZT3lzT0xlVkpvbTA?usp=sharing
Pitch : « Un rencontre explosive à la frontière mexicaine, pour huit joueurs. « L’air est froid, presque mordant. Le contraste avec la chaleur étouffante de la journée est saisissant.Dans le ciel, la lune ne luit pas. Il n’y a que les ténèbres vaguement percées d’étoiles. On devine à peine le décor alentour, une mesa dans laquelle le moindre bruit explose en une myriade d’échos fantomatiques. Et au milieu, le grillage barbelé qui marque la frontière, partiellement découpé à la pince-monseigneur. Tout le monde retient son souffle. Le garde-frontière qui a distinctement entendu un camion. Le passeur qui a abandonné le véhicule et se dissimule derrière un rocher quelques mètres plus loin. Les clandestins terrés au fond du véhicule, cachés derrière des caisses de feux d’artifices et de fumigènes. Le chasseur qui a repéré sa proie. Le trafiquant qui regarde sa montre en attendant sa livraison. Le journaliste qui admire le paysage de canyons s’étalant à ses pieds. Soudain, une sonnerie de téléphone retentit. » »

Ancres de la Folie

Auteur : Patrick Massaad
Lien : https://1drv.ms/b/s!AmqZs8RHWRvOhZ5FH-54FCFEaNCBdA
Pitch : Ou l’armée des 12 singes rencontre le monde d’après Cthulhu. « Ancres de Folie » est un univers ou la haine des Hommes, des Sorciers et des grands Anciens, a réduit la réalité en une soupe stagnante, un maelström de démence où flotte de rare rivage de conscience. Les joueurs incarnent les premiers êtres de chair depuis des âges. Ils plongent dans cette Océan de Folie à la recherche du moment ou tout a basculé.

Aux frontières du mal

Auteur : éric blaise
Lien : https://drive.google.com/drive/folders/0B8Hp1CTcMrW3WGJaV0ZYQzFlS1E?usp=sharing
Pitch : Un Story Game* pour la prise de contrôle de New York par la Famille au risque de se brûler les ailes (story game = jeu où on raconte une histoire)

Boat Memory

Auteur : Pak Cormier
Lien : https://www.dropbox.com/s/owynezdj0g3gj67/Boat%20Memory.pdf?dl=0
Pitch : Vous êtes un enfant « indigène ». Vous avez été arraché à votre famille et à votre terre pour être envoyé à l’autre bout du monde afin d’être civilisé. Survivrez-vous à cette expérience ?

Canevas

Auteur : AURELIEN Baptiste
Lien : https://drive.google.com/open?id=0B9AnK4x9rQ_FMW1yaHF0S1dvMnc
Pitch : Canevas est un jeu de rôle et d’improvisation. Chaque joueuses incarne une fileuse du Destin, créatures mythiques décidant de la destinée des individus, des peuples, des civilisations, voire de l’Univers. Diligentes, elles trament et tissent les fils de la Destinée, en créant ses motifs, en coupant les fils qui dépassent, tout en se prévenant des échos de leurs propres actions passées, ainsi que du libre arbitre des mortels. Chaque fileuse se cache derrière un écran de fumée. Chacune a un rôle dans la Destinée, qu’il est primordial de respecter. Parfois, ces rôles entrent en conflit, et c’est du devoir du groupe d’en gérer correctement les retombées. Car au final, les fileuses sont seules juges de leur propre travail. Tels leurs homologues mortels, vingt fois sur le métier remettront-elle leur ouvrage. Le Destin n’est parfois simplement pas fait pour se réaliser.

Celui qui m’a tendu la main

Auteur : Pierre Grange
Lien : https://drive.google.com/open?id=0Bx9h7QPHh4yaMHVaS0dsSFhPM29hdnViNk5ON0c3UlRvUWdz
Pitch : Les personnages sont confrontés à une situation qui va les mener à traverser la frontière entre santé mentale et folie. Pour les en ramener, il faut qu’un personnage décide de leur tendre la main et arrive à faire en sorte qu’un écho de ses souvenirs résonne dans la conscience des victimes.

Constellations

Auteur : mutos
Lien : http://8427.fr/owncloud/index.php/s/3q7EQ1KfIA9UTB4
Pitch : Constellations est un jeu de rôles d’aventure spatiale dans lequel une flotte de vaisseau tente de vivre selon ses désirs tout en changeant le cours de l’Histoire. Les joueurs y interprètent des vaisseaux ainsi que leurs avatars dans une lutte acharnée contre la terrible Fédération et sa conquête de l’ensemble des mondes connues. Connaissant le destin immuable de l’Univers, les joueurs, d’échanges en sacrifices, modifient la Trame de l’Histoire et des possibles.

Dans les brumes

Auteur : Khelren
Lien : https://drive.google.com/open?id=0B4l7UoXStfNzWEgtTk90ZDhCQ2c
Pitch : « Au sein d’une petite communauté, un mystérieux brouillard se lève et recouvre de plus en plus la ville. Ceux qui s’y aventurent semblent disparaître ; certains racontent avoir rencontré des cadavres dans les rues. Regroupés au sein d’un lieu public, les personnages s’organisent et tentent de survivre à ces événements dramatiques. Les secours viendront-ils ? Qu’est-ce qui se cache réellement au sein du brouillard ? Qui survivra à ces événements ? Le brouillard recouvrira-t-il toute la ville ?Dans les brumes est un jeu d’horreur et de survie pour quatre joueurs. »

Echo Squad

Auteur : Florian Ingels
Lien : http://tinyurl.com/echosquad
Pitch : Survivrez-vous à la grisaille post-nucléaire ? Echo Squad est un jeu de survie où vous incarnez les membres de l’Escouade Echo, dont l’ultime ordre reçu bien des mois en arrière consiste à surveiller et tenir le Secteur.

Échos Filants

Auteurs : Clément Schouwey, Audrée Mullener
Lien : https://drive.google.com/open?id=0B1nnuRpAKts3dzRsVVhweElsRTA
Pitch : Échos filants est un story game minimaliste à MJ tournant pour 3 à 5 participants permettant de raconter une histoire couvrant environs 200 ans de l’histoire d’une frontière et conçu pour se jouer en 3 à 5 heures.

Entre

Auteur : Pierre Gavard-Colenny (Saladdin)
Lien : http://www.OnirArts.com/download/Entre.zip
Pitch : Un personnage lutte contre son destin et les Parques, à la frontière entre les mondes, dans un univers-écho où une notion n’existe pas (l’amour, la violence, le mensonge…).

Entre chiens et loups

Auteure : Emmanuelle Meffray
Lien : https://drive.google.com/file/d/0B5p1sEpf8a4oSWtIQkNYbjRaMDA/view?usp=sharing
Pitch : Tout plonger dans le noir juste pour voir les étoiles.

Exode – Leaving Babylone

Auteur : Nitz
Lien : https://drive.google.com/open?id=1twgmtKyR4kOPsq_b7gdThH0J_O0OLLIx3GiRU8UM2f0
Pitch : Exode explore le thème de la frontière administrative dans toute son absurdité et son horreur, en racontant les histoires croisées de migrants occidentaux de 2050, fuyant une Europe fasciste, chaotique et exsangue, vers une Afrique riche et prometteuse, mais aux frontières fermées.

Fil de chaîne

Auteure : Saki Jones
Lien : https://drive.google.com/file/d/0B-Uc7RNh6VPSMUpfdkV5VFM0S1E/view?usp=sharing
Pitch : « Dans un futur où se cotoient diverses races extra-terrestres, les pouvoirs psy des Auristanes sont tels qu’elles arrivent à «  »tisser » » les connections neuronales de plusieurs individus afin qu’ils forment un cercle de télépathes. Cet exploit n’est possible que si ces personnes souffrent toutes de maladies mentales à des stades avancés et les sauve de la folie… Pour un trop court moment. »

Forget-me-not

Auteure : Marion Amarres
Lien : https://www.dropbox.com/sh/adyqnvxwm2nc98d/AACpbOsU2Z3mttcXlvWWJ2Kja?dl=0
Pitch : Un jeu de rôles mêlant enquête et drame, autour du mystérieux personnage de Sasha qui s’est récemment suicidé.

Héros d’Argile

Auteurs : Manon et Simon Li
Lien : https://drive.google.com/file/d/0B3YFXItyvhCNYmxwRElPWnE3QWs/view?usp=sharing
Pitch : « Héros d’Argile vous propose d’explorer les moments les plus tragiques du Héros : questionner ce pour quoi il se bat, saisir ses moments de doute, sacrifier ceux qu’il aime pour arriver à son but…. En partant de sa genèse, vont se présenter à lui des épreuves et des sacrifices qui vont le façonner pour le mener vers son apothéose ou vers sa chute.
Serez-vous le Héros cape au vent dont le moindre déplacement fait crépiter les flashs des journalistes mais au fond terriblement seul ? Ou bien serez-vous le Héros rongé par le doute qui a tant sacrifié pour combattre le crime et qui devra sans doute se sacrifier lui-même pour vaincre son ultime ennemi ?
Héros d’Argile est un jeu moral pour 3 à 6 joueurs. »

Je ne dirai plus jamais je t’aime

Auteure : Farane Chaotique
Lien : https://docs.google.com/document/d/1C-bTg_RifRv27E9IC2W9dKW_AkzjhDLSxM7FBCJovmc/edit?usp=sharing
Pitch : « Je ne dirai plus jamais je t’aime est un jeu de rôle en ligne pour deux à six personnes. C’est aussi un projet poétique. C’est un jeu sur la nature ambivalente des écrits en ligne, sur les masques que nous revêtons pour plaire – ce qu’ils cachent, mais aussi ce qu’ils dévoilent.
C’est un jeu sur l’idéalisation et l’impatience. Sur le pouvoir magique, incantatoire, du lyrisme sur nos vies misérable.
Nous sommes en 2017. Le réseau social Minds, lancé en 2014, est peu fréquenté (euphémisme). Les deux protagonistes ont créé leur profil le même jour. Le profil courslolacours a liké, le mercredi 5 juillet 2017, le premier statut de Miejanuech. Je n’en sais pas plus. »

La cigarette d’après l’amour

Auteure : Leïla Teteau-Surel
Lien : https://drive.google.com/open?id=0B7oJG6_Bc5LwWmRZOHRuY1FWeGs
Pitch : « La cigarette d’après l’amour est un jeu de rôle grandeur nature pour deux personnes, minimaliste, réaliste et contemporain, qui ne nécessite pas d’organisatrice.La cigarette d’après l’amour a pour vocation de produire des expériences intimes à la fois pour les personnages et pour les joueuses, de questionner sur la différence entre intimité physique et intimité émotionnelle et sur ce qui fait qu’on arrive à créer ou non des espaces où l’intimité peut se déployer.La cigarette d’après l’amour propose une expérience de nudité, et interroge par là même sur la frontière entre joueuse et personnage. »

La fable de l’arbre Coeur

Auteur : Escureuil
Lien : https://drive.google.com/open?id=0Bx9h7QPHh4yaQ1JZMHlJdWdqUW5DTE16YkJGUjNKWEZnTXVZ
Pitch : Une fable contemporaine sur l’usage de la violence en situation de maltraitance et/ou de harcèlement.

La trame des 4 mondes

Auteur : guillaume vidal
Lien : https://drive.google.com/open?id=0ByL6ej4BoTAwQzBDQ3pON3laUWVEQkljd0p4ZjNrZ19YX2Nz
Pitch : « Les réalités rentre en contact, la frontière entre elles s’estompe. Les echos des mondes parallèles se mélange. Seul la fumés de l’herbe des mille vie peut vous permettre de rentrer en contact avec vos autres moi pour contrôler la future trame de la réalité. Dans ce jeu les joueurs ont 4 personnages, chacun représenté par une couleur du jeu de carte classique. Chacune des couleurs représente une réalité.  »

La traversée

Auteur : Yoann Calamai
Lien : https://blog.marmous.net/data/documents/LaTraversee.pdf
Pitch : « La traversée vous propose de vivre le stress d’un passeur. Vous allez devoir vivre la même traversée encore et encore jusqu’à réussir ou mourrir. Marche ou crève. »

Là-bas

Auteur : Bonpork
Lien : https://www.dropbox.com/s/bl2dmzb8hzy7661/La_bas.pdf?dl=0
Pitch : « J’ai voulu rendre hommage aux migrants et voyageurs de fortune, forcés de fuir leur pays pour s’engager sur la périlleuse route de l’espoir vers «  »Là-bas » », le lieu du refuge, de l’asile, du secours. Avec j’espère empathie et humilité j’ai essayé de faire dire l’indicible, de nommer l’innommable. Cette expérience est plus sociale que ludique. En répondant aux différentes questions que propose le récit, les joueurs, tour à tour, composent un témoignage.  Ils sont emmené à incarner dans leur chair ceux qui vivent ce que personne ne souhaite vivre :  l’exode pour la survie.  »

Lathrémporoi

Auteur : François Lalande
Lien : https://www.dropbox.com/s/g9afmc9il2u3fp1/Lathremporoi-GC2017.pdf?dl=0
Pitch : « Sur la presqu’île d’Antéios les décisions politiques importantes émanent d’une Pythie. Pour préserver la pureté des habitants, l’actuelle Pythie énonce régulièrement des interdits qui sont relayés avec zèle par les prêtres d’Apollon. Ces interdits privent le peuple d’Antéios de ses petits plaisirs.Heureusement un groupe de contrebandiers audacieux est prêt à leur apporter ce dont ils ont besoin en bravant les dangers d’un monde souterrain fantasmagorique, seul moyen d’entrer discrètement en Antéios. Lathrémporoi vous propose de jouer ces contrebandiers. »

Le chien vert nage dans le désert

Auteur : Pierre Rosenthal
Lien : https://www.dropbox.com/s/o6rylnpr6o9lk4p/Game%20Chef%202017-Le-chien-vert.pdf?dl=0
Pitch : Vous êtes un être surnaturel enfermé dans le monde fantasmé de la loge noire. Votre but : franchir la frontière qui sépare le fantasme de la réalité (la loge blanche) dans laquelle vous voulez vous incarner. Pour cela il faut couper l’écran de fumée qui masque les échos de la trame de votre histoire.

Le front de la recherche

Auteur : Clément Charpentier
Lien : https://www.dropbox.com/s/y1y7qsb2ltjjbmy/Le%20front%20de%20la%20recherche%20%28court%29.pdf?dl=0
Pitch : Un drame ludique pour un seul joueur-doctorant, sur le monde qui tourne sans toi et le vide qui aspire.

Le Récit

Auteur : Julian Aubourg
Lien : https://drive.google.com/open?id=0B3j2Ocas5C0_R3dDV2xDbnJGU28
Pitch : « Le Récit est un jeu narratif de Julian Aubourg pour quatre à huit joueurs. Tu vas y endosser le rôle d’un personnage qui veut à tout prix «  »passer la frontière » ». Avec les autres joueurs, tu vas raconter comment un seul de vos personnages va y parvenir. Ce dernier fera le récit de votre histoire à la fin de la partie. »

Les 12

Auteur : frogeaters patrick
Lien : https://www.dropbox.com/s/veszg0mw4ofdkgb/Les%2012.pdf?dl=0
Pitch : Que faire quand on est 12 enfermés dans un Bunker où 4 sont déjà morts, 4 sont endormis et que le coucou s’apprête à sonner les 12 coups ?

Les Échos de l’Au-Delà

Auteur : Muller Blaise
Lien : https://www.dropbox.com/s/upi831m628fiyns/GC17_EchosAD2.pdf?dl=0
Pitch : Des Adeptes tentent de communiquer avec l’Autre Monde. La fumée emporte leur message, l’Esprit répond par un Écho.

Les Esprits Frontaliers

Auteur : Tapisvirginia
Lien : http://www.mediafire.com/file/03s81ob9tox5qx1/Esprits+frontaliers.pdf
Pitch : Les Esprits Frontaliers’ (LEF) est un jeu de partage d’autorité, se jouant de 2 à 6, dans lequel vous allez incarner des esprits devant restés impartiaux face à un conflit entre deux camps. Ce jeu prend inspiration sur des films du studio Ghibli.

Les formidables aventures de Bénilde Maliphant

Auteur : Felix « kF » Beroud
Lien : https://drive.google.com/open?id=1ky2QTLCVJQwBFcrquT_hMUotJWf3vWGazC3-R1nHb5U
Pitch : « À peine rentrée de sa dernière expédition, l’incroyable exploratrice Bénilde Maliphant se prépare pour un nouveau voyage hors norme. Ira-t-elle cartographier les terres mystérieuses à l’extrême nord des Grands Glaciers, chasser les trésors légendaires qui sommeillent dans les ruines englouties de l’Atlandide, ou carrément visiter incognito le royaume de la Mort ? L’infâme Professeur Mangouste trouvera-t-il le moyen de lui mettre des bâtons dans les roues, et de s’accaparer sa gloire ?Un jeu pour raconter des histoires approximatives à toute vitesse, pour quatre joueuses. »

Limes

Auteur : Léoutre Benoît
Lien : https://drive.google.com/open?id=0Bx_SX9TrnWGxeG93bDNPWGVnX0E
Pitch : Durant près de trois siècles, les légions de l’Empire romain assumèrent la défense des confins du monde connu. Elles étaient le dernier rempart de la civilisation raffinée gréco-romaine contre le monde soi-disant barbare. Au fil des décennies, les cohortes de légionnaires repoussèrent les tribus sauvages qui, inexorablement, déferlaient sur l’empire. Dans Limes, revivez les combats, les défis et les exploits de ces héros qui souvent tombèrent anonymes sous les coups de haches, et parfois choisirent le maître du monde romain…

Meikaña

Auteur : Pêtre Julien (Erik)
Lien : https://rolerik.files.wordpress.com/2017/07/meikana.pdf
Pitch : « Lieu de tous les possibles, Meikaña, la forge volante, est l’objectif ultime des Protagonistes. Le grand voyage ne fait que commencer !Parcourez le monde merveilleux de Subeido, meurtri par les luttes de pouvoir, et regagnez enfin l’espoir. »

No Man’s Land : L’Enfer des Tranchées

Auteur : Bigyo’
Lien : https://drive.google.com/open?id=0BycM6Zk2Wx9_cl9SSzR3emZmRG8
Pitch : « No Man’s Land : L’Enfer des Tranchées vous propose d’incarner un soldat français de la première guerre mondiale qui doit partir à l’assaut du camp adverse, dans un jeu de narration expérimental où le seul but est de tenter de survivre à cette Folie. Ce n’est pas un jeu à mettre entre toutes les mains, ilest conseillé pour un public adulte et mature. »

Nuimoetua

Auteure : Gaëlle « madame ridulle » Desnoyers-Joudelat
Lien : https://drive.google.com/open?id=0Bx9h7QPHh4yaMTNEbk93RjVwZzZjMmk1ZF9RazdFaG8wLVpn
Pitch : les rêveurs luttent contre l’avancée des cauchemars dans un monde du sommeil aux accents polynésiens/maori.

Ombres et Lumières

Auteur : Alban « Doc Dandy » Le Collen
Lien : https://www.dropbox.com/s/tev1s23fz6absrb/Ombres%20et%20lumi%C3%A8res%20Game%20Chef%202017.pdf?dl=0
Pitch : Ombres et Lumières est un jeu basé à la fois sur l’exploration d’univers alternatifs et sur votre moi intérieur. Préparez vous au voyage!

Onirik

Auteur : Gilles THEOPHILE
Lien : https://drive.google.com/open?id=0B2d1cBDR-JICc1RGTTNJR1NzZUU
Pitch : Onirik est un jeu de plateau de 2 à 6 joueurs. Vos personnages se retrouvent enfermés dans un rêve sans fin et vous devez en trouver la sortie. Saurez-vous affronter vos peurs et trouver la porte entre le rêve et la réalité ?

Patchwork

Auteur : Nicolas Roussel
Lien : https://drive.google.com/drive/folders/0B5aw73cLhrfZV2hQMGlOX0tBRnM?usp=sharing
Pitch : A quoi ressemble la vie d’un enfant métissé expatrié? Mieux, à quoi ressemblaient deux vies de la même personne, des mêmes briques, des mêmes événements, mais agencés différemment pour tracer deux chemins différents, et mener à deux adultes différents?

Permutation

Auteur : Fabulo
Lien : http://fabulo-jeux.weebly.com/uploads/4/4/5/7/44579727/permutation.pdf
Pitch : « Nous sommes limités par les frontières que nous oppose le réel et ses contraintes, mais aussi par celles de nos egos, ces bulles d’illusions qui créent un écran de fumée entre nous et le réel.
L’Univers se compose d’une multitude de mondes parallèles. Est ce un couac malencontreux dans la trame cosmique ? Une expérience menée par des entités extra-terrestres pour se divertir ? Un caprice d’un dieu facétieux ? Voire de plusieurs d’entre eux ?Toujours est il que soudainement une collision entre deux mondes parallèles cause la permutation entre l’âme et le corps de deux habitants de chacun de ces mondes.Afin de réintégrer son monde et son corps d’origine, la victime de ce canular cosmique va devoir accomplir trois épreuves constitutif du fil du Destin de son corps d’accueil. Pour cela, l’aideront les échos lointains et incertains des souvenirs de son corps d’accueil mais, pour le reste, il ne peut faire appel qu’à sa propre personnalité et ses propres compétences. Cela crée une coupure entre ce qu’il pense être et ce qu’il doit être pour survivre, dans un corps et un contexte étrangers: comment va t il résoudre cette incongruence ? En reniant ses valeurs ? En embrassant ce nouveau contexte et ses particularités ? En altérant progressivement sa personnalité pour s’adapter ? Ou peut-être même en accomplissant le destin, mais d’une façon inattendue ? Par le jeu, nous explorons ces dimensions existentielles, la condition humaine et ses conditionnements, notre liberté et les frontières délimitées par nos représentations et la difficulté d’être soi lorsqu’on est prisonnier d’une apparence et d’un rôle imposés par le destin. »

Porosité

Auteur : Olivier S.
Lien : https://drive.google.com/open?id=0Bx9h7QPHh4yadEtYbkJkOGJDNGRoWTN5eC1WSDVqMHB6bkRz
Pitch : « Chaque lieu résonne des échos d’événements qui s’y sont produit ou vont s’y produire. Les personnages sont sensibles à ces échos et ont l’esprit usé par cette expérience. Ils tentent de retisser la trame de leur vie qui se mêle à celle d’une inconnue. »

Projet M.E.M.E.

Auteur : Côme Martin
Lien : https://drive.google.com/open?id=0B0ReZaP22ik3bDQtV3pMSms3U1E
Pitch : « Les méga-industries ont rongé ce monde jusqu’à la moelle : plus aucune ressource à exploiter, des continents entiers transformés en usines automatisées, une population exsangue.Heureusement, les industries Morley ont la solution : leurs plus brillants cerveaux viennent d’inventer les cigarettes « M », permettant de glisser à travers le multivers. Une infinité de mondes à découvrir et à industrialiser. Des mondes où ils enverront en reconnaissance celles et ceux qui n’ont plus rien à perdre : les PJ. Ils devront naviguer dans des réalités inhospitalières, se prévenir des échos qu’ils créeront à travers le multivers, et choisir de faire confiance ou non à leur employeur…Le projet M.E.M.E. («  »Morley Enterprises Multiverse Experiment » ») est en route. »

Proxima

Auteur : Wiels Fabrice aka Sherinford
Lien : https://www.dropbox.com/s/6qdxz6lhrr3n7hd/PROXIMA.pdf?dl=0
Pitch : Proxima est un jeu de rôle d’enquête et d’arbitrage dans une petite colonie établie aux confins de l’univers connu, sur un monde étrange et hostile. Les joueurs incarnent des légistes ayant pour tâche d’enquêter et de prendre des décisions pour régler tous les différends entre colons.

Psychopompe, la dernière frontière

Auteurs : Antoine et Xavier Constans
Lien : https://drive.google.com/file/d/0B48e28rqOMPdbTdlVHZqV1JTdUE/view?usp=sharing
Pitch : « Psychopompe, adj. : qui conduit les âmes des morts dans l’autre monde. Cf Charon, l’Ankou, Anubis… Vous êtes morts.Désormais sans attaches, perdus dans les échos de votre vie passée, votre âme commence à se dissoudre dans un fleuve de fumée : le Styx.Le Psychopompe est là et vous invite à monter dans sa barque noire. Une fois à bord, vous réalisez qu’une fumée s’échappe de vous et se mêle aux flots brumeux du Styx. Et dans ses méandres résonnent les échos de votre vie passée.Votre dernier voyage commence et nul ne sait ce qui vous attend de l’autre côté de la dernière frontière. »

Que le meilleur douane !

Auteure : Nivienne
Lien : https://drive.google.com/open?id=0Bx9h7QPHh4yaN0xTc0JwRElDZFcxT1UwVGxfYnZVaG5tZ3dZ
Pitch : GN sur table, sans maître de jeu où un groupe de joueurs incarne des douaniers et un groupe des passeurs qui veulent franchir la frontière avec une marchandise illégale.

Ransack

Auteur : Nicolas ‘Gulix’ Ronvel
Lien : https://docs.google.com/document/d/1H1v45nclIeE5T2B4dCxcwDDn5XN_ApKxDO7gncFQU7w/edit
Pitch : Ransack est un jeu de conquête pour deux joueurs, qui jouent deux royaumes ennemis. Entre ces deux royaumes, les Duché de Ransack, dont le dirigeant est mort récemment. Ils vont y envoyer des émissaires, qui vont tenter de convaincre la population de rejoindre leur royaume.

Section E

Auteur : Julien Pouard
Lien : https://drive.google.com/open?id=0B1zEuhXhDJt1dEpWcmEzMmphcjA
Pitch : « Que ça vous plaise ou non, vous êtes au service du gouvernement, engagés dans la section E du grand corps des Opsi. Votre mission est simple : utiliser vos talents empathiques pour contrôler la population partout où elle sort du cadre. Mais saurez-vous distinguer la frontière entre vos émitions et celles de la foule ? Jusqu’où serez-vous prêts à aller quand vous parviendront les échos des vies brisées des insurgés à travers les fumées des lacrymos ? Et serez vous capable de vous couper des émotions que vous ramenez du boulot une fois rentrés à la maison ? Je vous propose un jeu à mission dans lequel vous jouez des agents psi engagés au service d’un gouvernement totalitaire, qui jonglent entre leurs missions et leur vie personnelle. »

Smokeurs

Auteur : Thomas Michelin (Tholgren)
Lien : https://www.dropbox.com/s/u7vw42kkmlxrdgp/Smokeurs_pour_envoi.docx?dl=0
Pitch : « Des êtres humains exceptionnels capables d’accéder à la Trame Onirique via la Frontière de Fumée défendent le réel contre les créatures du Cauchemar. Ce sont des outsiders, méprisés et considérés comme des marginaux, des perdants, des parasites. Mais leur existence est fondamentale afin de préserver le monde réel des horreurs du monde des Rêves où se développe l’inconscient collectif de l’espèce humaine. Ils sont les seuls à pouvoir franchir la frontière entre les mondes, pour accéder à la Trame Onirique, à pouvoir la couper pour y pénétrer et y apporter un semblant d’équilibre. Pour ce faire ils disposent de pouvoirs que n’ont pas le commun des mortels et surtout ils peuvent fusionner  avec leur Echo dans le monde du Rêve.  »

Smoking Brain

Auteur : Arjuna Khan
Lien : https://drive.google.com/open?id=1hdCF2kIm5q_JdVeY9i4W7f82hxib9wUcIkgWmMoPjDY
Pitch : Smoking brain est un jeu sur la solitude des gens à part. Sur la difficulté que peuvent avoir les marginaux à tisser des relations sociales quand leur vie quotidienne est parsemé de choses étranges et inhabituelles. Quand ielles étouffent dans des environnements vu comme sain et s’épanouissent dans des environnement vu comme malsain. Bref c’est un jeu sur l’abandon, le désir et l’adrénaline. C’est un jeu de littérature mordante surtout ce qu’on est et surtout ce qu’on a pas osé être. C’est un jeu sur l’enfance qu’on a oublié, c’est un jeu sur la pertinence de l’audace et sur la vacuité des certitudes. Bref c’est un jeu sur moi, sur toi et sur nous. Ca te dirait de jouer avec moi ?

Soulfire

Auteur : John Grümph
Lien : http://legrumph.org/Chibi/Soulfire/Soulfire.pdf
Pitch : « Un jeu d’aventures médiévales-fantastiques pour un meneur de jeu expérimenté (et au fait des mécaniques classiques de l’OSR) et trois à cinq joueurs. Des morts-vivants squelettiques surveillent éternellement les frontières du désertique Royaume des Cendres. Au-delà des cols s’étendent les jeunes royaumes humains, plein de promesses et de vitalité. Un jour, les squelettes apprennent que l’Haïaki est revenu – ce monstre terrifiant qui détruisit leur royaume s’en prend désormais à leurs voisins. Des échos de souvenirs oubliés se font entendre au cœur de leurs âmes perdues. Alors, ils traversent la frontière et s’engagent à sauver les vivants, malgré le risque de retourner à la poussière.  »

Spirit Totem

Auteure : Mélisande de Lassence (Kinayla)
Lien : https://drive.google.com/file/d/0By_bNr-a1bdjTXdkVmE4bHRQMnM/view?usp=sharing
Pitch : « Jouez un porteur (une sorte de « chaman ») et son « fidèle » allié (un totem animal) dans un monde où votre sale boulot, c’est de battre un petit groupe de poêles à frire qui tapent sur tout ce qui bouge, une sono vociférant des insultes, et autres objets bizarres du même genre.  »

TorTURING

Auteur : Steve Jakoubovitch
Lien : https://drive.google.com/open?id=0B6fXnaDh6OnjWlJ4OTEzNnJFRU0
Pitch : Un GN interrogatoire minimaliste pour deux joueurs où un agent torture son amant(e) pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un robot

Un Beau Petit Pays

Auteure : Guylène Le Mignot
Lien : https://drive.google.com/file/d/0B8l_3UkFp_gCMXdwb0NmQTlQWVE/view?usp=sharing
Pitch : « Un freeform pour trois joueurs, qui incarnent des fonctionnaires à la frontière du Beau Petit Pays.Ils doivent écouter les demandes des candidats à l’immigration et décider ensemble de qui passera la frontière ou non.Le jeu dure une heure et demie, le temps de la piste audio fournie dans l’archive. Vous y entendrez les mini discours des candidats qui présentent pourquoi on devrait les laisser rentrer eux et pas les autres, mais aussi les annonces de l’administration du Beau Petit Pays, qui viennent pimenter cette heure et demie de jeu ! »

 

 

Game Chef 2017 – Attributions

Voici la liste des jeux attribués pour relecture à chaque participant.
Dans le prochain billet paraîtra la liste des jeux, des pitchs et les liens pour les télécharger.

Pour rappel :
1) vu le grand nombre de jeux rendus cette année, chacun doit évaluer 5 jeux.
2) les attributions sont automatisées. Si vous tombez sur des amis à vous, tant mieux.
3) le formulaire de réponse se trouve là.
4) les retours doivent être faits avant le 31 juillet à 23h59
5) les consignes sont disponibles là.
6) le texte est dense, n’hésitez pas à « rechercher » votre nom ou votre pseudo pour plus de facilité.

 

Les attributions :

1. Alban « Doc Dandy » Le Collen doit relire les jeux suivants : Patchwork, Psychopompe, la dernière frontière, Soulfire, Boat Memory et Entre chiens et loups.
2. Antoine et Xavier Constans doivent relire les jeux suivants : Ransack, Spirit Totem, Ancres de la Folie, Entre et La fable de l’arbre Coeur.
3. Arjuna Khan doit relire les jeux suivants : Spirit Totem, Al otro lado, Constellations, Héros d’Argile et Le chien vert nage dans le désert.
4. Baptiste Aurélien doit relire les jeux suivants : Constellations, Entre chiens et loups, La cigarette d’après l’amour, Les 12 et Ombres et Lumières.
5. Bigyo’ doit relire les jeux suivants : Ombres et Lumières, Projet M.E.M.E., Smokeurs, Ancres de la Folie et Échos Filants.
6. Bonpork doit relire les jeux suivants : Le chien vert nage dans le désert, Les Esprits Frontaliers, Ombres et Lumières, Ransack et 3 étés à Bonneville.
7. Clément Charpentier doit relire les jeux suivants : Les 12, Meikaña, Permutation, Smoking Brain et Ancres de la Folie.
8. Clément Schouwey et Audrée Mullener doivent relire les jeux suivants : Entre chiens et loups, Je ne dirai plus jamais je t’aime, Lathrémporoi, Meikaña et Projet M.E.M.E..
9. Côme Martin doit relire les jeux suivants : Psychopompe, la dernière frontière, Smoking Brain, afk, Echo Squad et Je ne dirai plus jamais je t’aime.
10. Daniel « Chestel » doit relire les jeux suivants : Al otro lado, Celui qui m’a tendu la main, Entre chiens et loups, La traversée et Les Esprits Frontaliers.
11. Emmanuelle Meffray doit relire les jeux suivants : Fil de chaîne, La fable de l’arbre Coeur, Le front de la recherche, Nuimoetua et Psychopompe, la dernière frontière.
12. Eric Blaise doit relire les jeux suivants : Canevas, Échos Filants, Héros d’Argile, Le front de la recherche et No Man’s Land : L’Enfer des Tranchées.
13. Escureuil doit relire les jeux suivants : La traversée, Le Récit, Meikaña, Proxima et Spirit Totem.
14. Fabulo doit relire les jeux suivants : Projet M.E.M.E., Section E, Un Beau Petit Pays, Constellations et Forget-me-not.
15. Farane Chaotique doit relire les jeux suivants : La fable de l’arbre Coeur, Le chien vert nage dans le désert, Les formidables aventures de Bénilde Maliphant, Porosité et Smoking Brain.
16. Felix « kF » Beroud doit relire les jeux suivants : Meikaña, Patchwork, Que le meilleur douane !, 3 étés à Bonneville et Constellations.
17. Florian Ingels doit relire les jeux suivants : Entre, Héros d’Argile, Là-bas, Limes et Porosité.
18. François Lalande doit relire les jeux suivants : Le front de la recherche, Les formidables aventures de Bénilde Maliphant, Onirik, Section E et afk.
19. Frogeaters patrick doit relire les jeux suivants : Les Esprits Frontaliers, Nuimoetua, Projet M.E.M.E., Spirit Totem et Boat Memory.
20. Gaëlle « madame ridulle » Desnoyers-Joudelat doit relire les jeux suivants : Onirik, Proxima, Smoking Brain, Aux frontières du mal et Entre.
21. Gilles Théophile doit relire les jeux suivants : Permutation, Que le meilleur douane !, Spirit Totem, Canevas et Exode – Leaving Babylone.
22.Guillaume Vidal doit relire les jeux suivants : Là-bas, Les 12, No Man’s Land : L’Enfer des Tranchées, Psychopompe, la dernière frontière et TorTURING.
23. Guylène Le Mignot doit relire les jeux suivants : afk, Canevas, Entre, La trame des 4 mondes et Les Échos de l’Au-Delà.
24. John Grümph doit relire les jeux suivants : TorTURING, Ancres de la Folie, Dans les brumes, Je ne dirai plus jamais je t’aime et Le front de la recherche.
25. Julian Aubourg doit relire les jeux suivants : Les Échos de l’Au-Delà, No Man’s Land : L’Enfer des Tranchées, Porosité, Soulfire et Aux frontières du mal.
26. Julien Pouard doit relire les jeux suivants : Smoking Brain, 3 étés à Bonneville, Canevas, Fil de chaîne et Là-bas.
27. Khelren doit relire les jeux suivants : Échos Filants, Forget-me-not, La traversée, Les formidables aventures de Bénilde Maliphant et Permutation.
28. Leïla Teteau-Surel doit relire les jeux suivants : La trame des 4 mondes, Le front de la recherche, Limes, Projet M.E.M.E. et Soulfire.
29. Léoutre Benoît doit relire les jeux suivants : No Man’s Land : L’Enfer des Tranchées, Permutation, Ransack, afk et Dans les brumes.
30. Manon et Simon Li doivent relire les jeux suivants : La cigarette d’après l’amour, Lathrémporoi, Les Esprits Frontaliers, Permutation et Smokeurs.
31. Manuel Bedouet doit relire les jeux suivants : Aux frontières du mal, Dans les brumes, Fil de chaîne, Lathrémporoi et Limes.
32. Marion Amarres doit relire les jeux suivants : Je ne dirai plus jamais je t’aime, Là-bas, Les Échos de l’Au-Delà, Patchwork et Section E.
33. Mélisande de Lassence (Kinayla) doit relire les jeux suivants : Un Beau Petit Pays, Aux frontières du mal, Echo Squad, La cigarette d’après l’amour et Le Récit.
34. Muller Blaise doit relire les jeux suivants : Les formidables aventures de Bénilde Maliphant, Ombres et Lumières, Proxima, TorTURING et Canevas.
35. Mutos doit relire les jeux suivants : Echo Squad, Fil de chaîne, La trame des 4 mondes, Les Esprits Frontaliers et Patchwork.
36. Nicolas ‘Gulix’ Ronvel doit relire les jeux suivants : Smokeurs, Un Beau Petit Pays, Boat Memory, Exode – Leaving Babylone et La traversée.
37. Nicolas Roussel doit relire les jeux suivants : Porosité, Ransack, TorTURING, Celui qui m’a tendu la main et Fil de chaîne.
38. Nitz doit relire les jeux suivants : Forget-me-not, La trame des 4 mondes, Le Récit, Ombres et Lumières et Que le meilleur douane !.
39. Nivienne doit relire les jeux suivants : Section E, TorTURING, Aux frontières du mal, Entre chiens et loups et La trame des 4 mondes.
40. Olivier S. doit relire les jeux suivants : Proxima, Smokeurs, 3 étés à Bonneville, Dans les brumes et Héros d’Argile.
41. Pak Cormier doit relire les jeux suivants : Celui qui m’a tendu la main, Entre, Je ne dirai plus jamais je t’aime, Le Récit et Nuimoetua.
42. Patrick Massaad doit relire les jeux suivants : Boat Memory, Echo Squad, Forget-me-not, Le chien vert nage dans le désert et Meikaña.
43. Pêtre Julien (Erik) doit relire les jeux suivants : Nuimoetua, Porosité, Section E, Al otro lado et Echo Squad.
44. Pierre Gavard-Colenny (Saladdin) doit relire les jeux suivants : Exode – Leaving Babylone, La cigarette d’après l’amour, Le chien vert nage dans le désert, No Man’s Land : L’Enfer des Tranchées et Proxima.
45. Pierre Grange doit relire les jeux suivants : Dans les brumes, Exode – Leaving Babylone, La fable de l’arbre Coeur, Les Échos de l’Au-Delà et Onirik.
46. Pierre Rosenthal doit relire les jeux suivants : Le Récit, Limes, Patchwork, Smokeurs et Al otro lado.
47. Saki Jones doit relire les jeux suivants : Héros d’Argile, La traversée, Les 12, Onirik et Ransack.
48. Steve Jakoubovitch doit relire les jeux suivants : 3 étés à Bonneville, Boat Memory, Échos Filants, La fable de l’arbre Coeur et Les 12.
49. Tapisvirginia doit relire les jeux suivants : Limes, Onirik, Psychopompe, la dernière frontière, Un Beau Petit Pays et Celui qui m’a tendu la main.
50. Thomas Michelin (Tholgren) doit relire les jeux suivants : Soulfire, afk, Celui qui m’a tendu la main, Forget-me-not et Lathrémporoi.
51. Tiramisù doit relire les jeux suivants : Ancres de la Folie, Constellations, Exode – Leaving Babylone, Là-bas et Les formidables aventures de Bénilde Maliphant.
52. Wiels Fabrice aka Sherinford doit relire les jeux suivants : Que le meilleur douane !, Soulfire, Al otro lado, Échos Filants et La cigarette d’après l’amour.
53. Yoann Calamai doit relire les jeux suivants : Lathrémporoi, Les Échos de l’Au-Delà, Nuimoetua, Que le meilleur douane ! et Un Beau Petit Pays.

Game Chef 2017 – Phase II

Commençons par le commencement : si vous lisez ce message, c’est sans doute que vous avez  réussi à terminer un jeu dans le temps imparti. Cet aspect à lui seul suffit à ce que nous vous félicitions !

Comme vous le savez sans doute, la prochaine étape du Game Chef consiste à évaluer quatre jeux présentés par les autres participants. Ce nombre peut toutefois être amené à évoluer exceptionnellement, par exemple en cas de participation massive.

Ces retours doivent être fait avant le 31 juillet à 23h59, via le formulaire suivant : https://goo.gl/forms/CTz5r84OXCe0u1gB2.

Deux billets seront mis en ligne ici-même dans les prochaines 24h-36h (dès que possible en fait) pour vous communiquer à la fois la liste des jeux soumis, ainsi que ceux que vous devrez relire. Vous pourrez utiliser le formulaire une fois ces informations disponibles en ligne.

Pour la plupart de vos camarades, ces retours seront la principale récompense à participer au Game Chef, en plus de la satisfaction d’avoir conçu un jeu en une dizaine de jours. Aussi nous sommes particulièrement vigilants sur deux points :
1) votre jeu ne pourra figurer parmi les finalistes que si vous avez livré tous vos retours.
2) nous vous demandons de respecter certaines consignes, afin de s’assurer que ceux-ci soient utiles aux auteurs des jeux concernés.

Parmi les jeux qui vous sont attribués, nommez-en un. Si celui-ci reçoit suffisamment de nominations, il prendra part à la finale nationale. Par contre, ne spécifiez pas dans vos retours si vous avez désigné le jeu en question ou pas.

Consignes générales :

Tout d’abord, nous nous permettons d’insister sur un point qui nous a posé problème par le passé : même s’il est né de communautés de joueurs de jeux de rôle sur table, le Game Chef accepte bien plus de jeux que cela. Cette année, comme les précédentes, on y retrouvera donc probablement des jeux de rôle sur table, de plateau, GN ou freeform, et, on l’espère, des OVNI qu’on ne saura pas où ranger. Et c’est pareil pour les diverses chapelles au sein d’une même forme ludique (OSR vs Storygames, etc.). C’est exactement ce que l’on attend de ce genre de concours. Aussi, merci d’être bien vigilants à ne pas « enterrer » un jeu parce qu’il est dans une catégorie avec laquelle vous n’êtes pas familier/enthousiaste. De même, ne bâclez pas votre retour. Au contraire, expliquez peut-être que vous êtes un néophyte, mais donnez votre ressenti de béotien qui découvre cette forme de jeu. Est-ce que cela vous donne envie de jouer ? D’animer une partie ? Qu’est ce qui vous semble difficile ? Facile ? Qu’est ce que vous ne comprenez pas, etc. ? Bref, la méconnaissance d’une forme rend probablement votre retour encore plus intéressant, alors ne l’esquivez pas. Évitez juste de reprocher à un jeu d’être de tel ou de tel type, et n’argumentez pas avec l’auteur sur la catégorie à laquelle le jeu doit être rattaché.

Ensuite, autre point capital, nous vous encourageons à bien garder en tête lorsque vous rédigez vos retours que votre objectif n’est pas de juger l’auteur du jeu en question, mais de lui indiquer ce que vous avez préféré ou moins apprécié et éventuellement de lui suggérer des pistes d’amélioration si cela se présente. Sans faire le jeu à sa place, votre objectif et de l’aider à aller au bout de son projet, comme vous aimeriez qu’on vous aide à aller au bout du vôtre. Plus que de chercher à noter sa prestation durant le Game Chef, on attend de vous que vous l’aidiez à terminer son jeu, même si ce n’est que bien plus tard.

Bref, assurez-vous que votre retour soit constructif et utile à l’auteur du jeu s’il souhaite continuer à le peaufiner plus tard.

Nous ne vous imposons volontairement pas de critère pour évaluer les jeux ni de modèle pour faire vos retours, mais assurez-vous que l’auteur puisse au moins retrouver les questions au réponses suivantes en vous lisant. Peut importe qu’ils servent de critères ou pas :
# qu’avez vous aimé dans ce jeu ?
# qu’avez vous trouvé qui mérite d’être clarifié ?
# qu’est-ce qui mériterait d’être approfondi ?

Autres consignes

1) Pour éviter des abus constatés lors des années précédentes, votre jeu ne pourra passer à la phase finale que si vous avez vous même envoyé tous vos retours aux autres participants. Ceci doit être fait avant le 31 juillet à 23h59.
2) Nous ne vous donnons pas de critères pour évaluer les jeux en questions. Trouver vos propres critères et prendre du recul sur ce que vous juger important ou pas ainsi que voir si ces critères survivent aux jeux qui vous sont attribués fait partie du Game Chef
3) Le formulaire demande que vous rentriez tous vos retours en même temps. Nous vous encourageons donc à les écrire d’abord sur un traitement de texte et à les y sauvegarder pour éviter tout risque de perte de données (et de temps).
4) Rien ne vous interdit de faire des retours sur d’autres jeux. Au contraire, ce n’est que mieux. Assurez vous juste d’avoir rendu les 4 qui vous sont attribués à temps.
5) C’est une bonne chose que de partager vos retours (forum, discord, G+), mais assurez-vous d’abord que l’auteur du jeu en question vous ait donné son accord 🙂

5 trucs : The Witch is Dead


The Witch is Dead
(ci-contre) de Grant Howitt est un jeu en une page paru en octobre 2016 mettant les joueurs face à une situation simple : ils incarnent des animaux de la forêt. La sorcière qui les a élevés vient d’être tuée par un chasseur de sorcière et ils ne pourront la ramener à la vie que s’ils s’aventurent jusqu’au village des hommes, ramènent les yeux de l’assassin et les utilisent dans un rituel impie.

Peu connu en France, Grant Howitt est un indépendant anglais qui partage son temps entre des projets relativement classiques (pour un auteur indépendant anglais hein) et des jeux en une page sur son patreon. Vous trouverez quelques exemples de ses productions sur son site, et quelques-uns de ses jeux en une page directement ci-dessous. Il vous suffira de cliquer sur les images.

Pour être tout à fait honnête, je ne connaissais ni ce jeu ni son auteur jusqu’à il y a quelques semaines. C’est l’ami Squeeze qui me l’a pointé du doigt. Si j’ai choisi de lui demander de réaliser un 5 trucs, c’est parce que je trouve ses jeux en une page particulièrement efficaces. Ainsi, à l’image du contexte ci-dessus, directement compréhensible, ils me semblaient être des exemples très intéressants de comment dire beaucoup de choses en très peu de mots. Ou du moins, des choses qui sont directement génératrices de jeu autour de la table. Alors bien sûr, il y a d’autres tenants du minimalisme en JdR, mais il me semblait que cela pouvait être utile à nombre de participants du Game Chef qui traditionnellement luttent en ce moment avec la limite de mots imposée. 

Quoi qu’il en soit, Grant Howitt vient partager avec nous son expérience sur The Witch is Dead.

Pour découvrir Grant et ses jeux : http://lookrobot.co.uk/games/
Pour sa page patreon : https://www.patreon.com/gshowitt
Pour son podcast, “Hearty Dice Friends” : https://soundcloud.com/hearty-dice-friends

Quelques exemples de ses jeux en une page :

 

 

 

 

 

 

 

0. Introduction

L’année dernière, j’ai décidé que je devais revoir la façon dont j’appréhendais la conception de mes jeux. Je gaspillais une bonne partie de mon temps à ne m’attaquer qu’à moitié à des projets infinissables, ou à essayer de travailler sur huit différents jeux à la fois. Peut être était-ce la peur de les finir. En effet, un jeu inachevé, pas encore livré, est encore potentiellement parfait. Le publier revient par contre à l’envoyer dans le vaste monde, froid et impitoyable, et à le livrer à lui-même.

Aussi, j’ai décidé de me concentrer sur deux objectifs. D’un côté, je ferai des beaux jeux à gros budget via Kickstarter (c’est le cas de Spire, dont la campagne commence dans dix jours). Idéalement, un par an. De l’autre, je voulais faire des jeux courts qui m’empêcheraient de rouiller et qui me permettraient de rester visible au sein de la communauté ludique.

À cette fin, j’ai dépoussiéré mon vieux patreon auquel je n’avais pas touché depuis deux ans et ai revu la façon dont je m’en servais pour publier des jeux. J’ai décidé que chaque mois, j’écrirai un jeu en une page – qui se suffirait à lui même, et que j’illustrerai et maquetterai pour limiter les frais. Le premier que j’ai écrit est The Witch is Dead, un jeu où vous jouez des petits animaux (aussi assoiffés de sang que mignons) en quête de vengeance. Voici ce que j’ai appris durant ce projet.

1. Faites faire des choses horribles aux animaux

Que se passerait-il si des animaux des bois, qui ne peuvent ni parler aux humains ni réellement comprendre leur culture, devaient se faufiler dans un village pour se venger de celui qui a tué la sorcière qui les a élevés ? C’est la tension au cœur de The Witch is Dead : la lutte pour comprendre la culture humaine, mais aussi le paradoxe à être à la fois un adorable renard et celui qui va égorger un type pour avoir assassiné sa maîtresse.

De même, un autre jeu qui a bien plus plu que je ne me l’imaginais au départ fut Honey Heist (ci-desssus). Vous y incarnez des ours qui essayent de réaliser un plan complexe pour voler du miel. En tant que joueurs humains, on comprend le plan sans souci. En tant que personnages ours, on n’a pas de pouce opposable et on fait ce qu’on peut !

Il y a quelque chose qui fait mouche à chaque fois lorsqu’on joue des animaux criminels. La mécanique doit suivre, mais c’est quelque chose de très accessible pour les joueurs. Le prochain jeu sur lequel je travaille dans la même veine est appelé Crash Pandas. Imaginez vingt ratons laveurs qui essayent de gagner une course clandestine alors qu’ils sont en train de se chamailler en permanence pour savoir qui va tenir le volant de la voiture…

2. Faites en sorte que vos jeux aient l’air amusants

Vous connaissez le dicton : vous ne vendez pas la saucisse, vous vendez le son qu’elle fait en cuisant ? (NdT : vous ne vendez pas le fond, mais la forme). Votre jeu peut être un chef d’œuvre absolu en matière de mécaniques, s’il a l’air ennuyeux, personne n’y jouera (à part peut être si c’est un jeu à l’allemande sur la distribution d’énergie ou de trombones, mais il semblerait que les bons jeux de ce type se distinguent aussi par des règles très élégantes).

En tant que concepteur indépendant, et plus précisément, en tant que concepteur n’ayant pas beaucoup de titres à mon nom, il m’a semblé que la meilleure façon de promouvoir mes jeux (et donc de gagner de l’argent) est de faire en sorte qu’ils aient l’air amusants lorsqu’on en parle.

Si un jeu a l’air amusant, les gens en parleront à leurs amis. Ils voudront y être associés, ils voudront être celles ou ceux qui ont fait découvrir le jeu à leurs amis, que ce soit en soirées ou sur les réseaux sociaux.

3. Allégez votre système

On peut presque toujours enlever la moitié de son système de règles sans trop en souffrir. Par exemple : combien de compétences y a-t-il ? Est-ce que vous en avez besoin d’autant pour les histoires que vous voulez créer ? Ne pouvez-vous pas les rassembler en une ou deux « super compétences » ? La quatrième édition de D&D a fait ça par exemple avec Hide et Move Silent qui sont devenus Stealth, ou avec Spot et Listen qui sont devenus Perception.

Essayez de faire en sorte que votre système de règles soit aussi petit que possible, et travaillez à partir de cette base. Jusqu’à quel point pouvez-vous standardiser les mécaniques ? Si vous changez les mots-clés, pouvez-vous utiliser la même règle pour la perte de santé mentale ou la banqueroute que pour les dommages ? Devez-vous vraiment détailler tous les sorts disponibles ou pouvez-vous faire confiance à vos joueurs pour créer les leurs ?

Il y a toujours quelque chose à enlever dans un jeu afin de le rendre plus léger et (espérons-le) meilleur. Souvenez-vous que vous êtes en train de concevoir quelque chose qui permettra à d’autres personnes de raconter leurs histoires, mais qui n’est pas là pour que vous racontiez la vôtre.

4. Ne jurez pas. Et si vous devez le faire, faites en sorte que ça compte !

Avant, j’avais l’habitude d’utiliser beaucoup de gros mots dans mes textes et je dois bien avouer que je jure constamment dans la vie. Pourtant, j’essaye de ne plus le faire dans le cadre de mes jeux. Cela réduit votre lectorat, cela énerve les gens, et dans quelques années, cela sera difficile de vous relire sans trouver tout cela inutile (inutilement énervé, à bout, etc.). Les jurons sont des mots magiques extrêmement puissants et qui portent en eux un énorme poids social. Ils ne devraient pas être utilisés à la légère dans un cadre professionnel.

Ceci dit, j’ai écrit des jurons dans The Witch is Dead (notamment dans le paragraphe d’introduction) et je ne le regrette pas. Cela permet d’établir le ton du jeu : vous êtes des animaux, vous êtes mignons, vous êtes calins, vous êtes doux (enfin sauf le crapaud), mais vous êtes surtout hors de vous et prêts à faire un massacre pour vous venger, façon film d’exploitation des années 70 ou à la Tarantino.

Beaucoup d’Américains s’en sont plaints, expliquant qu’ils auraient adoré pouvoir jouer au jeu avec leurs enfants, mais que cela les en empêchait. Tout ceci est incroyablement étrange pour moi, parce qu’autant je ne peux comprendre que des gens ne souhaitent pas dire « Motherfucker » devant leurs enfants, autant j’ai du mal à comprendre qu’ils acceptent de jouer à un jeu qui propose de traquer un chasseur de sorcière pour lui arracher les yeux avec les moyens du bord afin de les utiliser dans un rituel de magie noire et la ramener d’entre les morts. Mais bon, cela a l’air d’être un truc culturel — vous pouvez être aussi violent que vous voulez, mais ne vous amusez pas à montrer un téton ou à jurer, sinon tout va partir en sucette. Comme je dépends du marché américain pour la plupart de mes travaux, et parce que je dépends de la bonne volonté des lecteurs à parler de moi sur les réseaux sociaux, j’ai arrêté de jurer. Je n’ai pas l’impression que mon travail en a spécialement souffert.

5. Privilégiez ce qui se passe MAINTENANT !

Ce qui a eu lieu dans le passé n’a aucune importance, sauf si cela affecte le présent. On se moque de la façon dont un noble spécifique a acquis sa position à moins que cela n’ait un impact sur les personnages et sur l’histoire que vous racontez, juste-là maintenant, autour de la table. Ce qui fait le jeu ne se trouve pas dans le livre. C’est ce qui se passe quand vous vous asseyez ensemble et commencez à jeter les dés.

Cela ne veut pas dire que votre jeu ne peut pas avoir de décor, mais il est bien trop facile de se faire happer par l’écriture de l’histoire d’un monde imaginaire en mode omniscient, à la troisième personne. Inutile de donner à vos joueurs l’impression qu’ils devraient se livrer à un véritable examen avant de pouvoir jouer. Donnez-leur tout l’espace dont ils ont besoin, que ce soit pour trouver leurs marques dans cet univers ou pour l’explorer à leur rythme, quitte à inventer tout ce dont ils auront besoin au fur et à mesure.

5 things I learned working on The Witch is Dead

A short introduction for international friends and newcomers

As you can probably see, most of this website is in French and deals with tabletop RPGs. Both play and design. Every few weeks Whenever we have the opportunity, we try invite some guest designers to share 5 things they learned while working on one of their projects that might be helpful for other RPG designers and beginners alike. When these guests don’t speak French, we try to publish both the French translation and the original version of their article so it can be available to more people.

Our seventh international guest is Grant Howitt from Look, Robot. He’s sharing his experience about the design of “The Witch is Dead” and other one-page roleplaying games. We thought they might be useful examples for the competitors of the Game Chef who are now struggling to write everything they imagined in less than 4,000 words.

For more information about Grant and his games : Look, Robot
For Grant’s patreon : https://www.patreon.com/gshowitt
For its podcast, “Hearty Dice Friends” : https://soundcloud.com/hearty-dice-friends
For more information about the others « 5 things » : Click here.

O. Introduction

I decided, last year, that I needed to get focused on my games design. I was frittering away a lot of my time by half-tackling unfinishable projects, or trying to work on eight different games at once – perhaps out of fear of finishing them, because an unfinished, unreleased game is perfect in its potential and a released game is out there on its own in the cold, unforgiving world.

So: I narrowed down my goals into two fields. On one hand, I would make big, beautiful, high-budget games through Kickstarter – one a year, if I could. (In fact, our Kickstarter for Spire, a fantasy-punk RPG about rebellion, will be live in a little bit less than ten days from now!) On the other hand, I wanted to make small games that would stop my skills from getting rusty and let me stay present in the games community.

To that end, I dusted off my old patreon (that I hadn’t used in about two years) and changed the way I released games through it. Each month, I’d write a single one-page game – entirely self-contained, illustrated and laid out by myself to save money. The first one I wrote was The Witch is Dead, a game in which you play murderous (and adorable) animals on a quest for revenge. Here’s what I’ve learned along the way.

1. Combine an animal and a crime for maximum success

What if woodland animals, who can’t talk to humans or really understand their culture, had to embark on a mission into a human village and take revenge on the killer of the witch who raised them? That’s the tension at the core of The Witch is Dead – the struggle to understand human culture, and the juxtaposition of being a cute fox who’s ripping out some guy’s throat because you reckon he murdered your mistress.

Similarly, another (surprisingly) successful one-page game I wrote was Honey Heist, in which you are bears who are attempting to enact a complex plan to steal a load of honey. As humans, we can understand the plan; as our bear characters, we struggle to make things work without proper opposable thumbs.

There’s something automatically funny about an animal doing a crime; the mechanics have to reflect it, but it’s a very low barrier to entry for your players. The next one I’m working on is called Crash Pandas, which is about twenty raccoons trying to win an illegal street race as they all argue over steering the same car.

2. Make your games sound fun

There’s a saying: you don’t sell the sausage, you sell the sizzle. It doesn’t matter if your game is an absolute masterpiece in terms of mechanics – if it sounds boring, people aren’t going to play it. (Unless it’s a German eurogame about power grid authorisation or proper distribution of paperclips, apparently; but the rules for the good ones in that category tend to be very elegant.)

As an indie designer, and especially as an indie designer without much of a catalogue to my name, I’ve found that the best way to promote my products (and therefore earn some cash, eventually) is to make them sound fun. If a game sounds fun, people will tell their friends about it, because they want to be associated with the product; they want to be the person that introduces that game into their social circle, whether that’s face-to-face or on social media.

3. Make your systems smaller

You can pretty much always saw your system in half and not suffer too badly for it. For example: how many skills do you have? Do you need all of them to tell the stories you’re looking to tell? Can you boil them down into one or two uberskills? D&D 4th edition did this – it took Hide and Move Silent and combined them into Stealth; it took Spot and Listen and rolled them into Perception.

Try getting your system to be as small as you can, and then work upwards from there. How can you standardise systems and mechanics? If you change the keywords, can you use the same rules for sanity loss and bankruptcy as you use for damage in combat? Do you need to detail every available spell, or can you trust your players to create their own magicks?

There’s always something to cut out of a game, leaving you with something that’s leaner and (hopefully) better. Remember: your game is there to help other people tell stories, not to tell one yourself.

4. Don’t swear; And if you must swear, make it count !

I used to swear a lot in my writing, and I’ve a mouth like a sailor in real life, but I tend not to use profanity in my work now. It limits your audience, it puts people off, and it’s hard to read over it years from now, in the future, without it coming across as needlessly edgy. Swear words are hugely powerful things, magic words that carry with them tremendous social weight, and they shouldn’t be used lightly in a professional context.

That said, I did swear in The Witch is Dead – a couple of times in the opening paragraph – and I’m happy with it. It really sets up the tone of the game – that you’re animals, and you’re cute and cuddly and fluffy (or, you know, a toad) but you’re absolutely furious in a sort of 70’s exploitation-flick Tarantino-esque revenge-spree sort of way.

A lot of Americans complained about it, saying that they’d love to be able to play the game with their kids but the swearing meant they couldn’t. Which is impossibly weird to me, because while I’m okay with people not wanting to use the word “Motherfucker” in front of their kids, they’re apparently fine to get together with them and help them tell a story where they track down a witch hunter and rip his eyes out with improvised tools then use those same eyes in a black magic ritual to bring a witch back from the dead. But apparently it’s a cultural thing – you can be as violent as you like, but don’t use the bad words or show a nipple on telly, else everything will go wrong. As I depend on American markets for a lot of my work, and also because I rely on folk sharing it on social media, I’ve veered away from swearing. I don’t feel like my work has suffered greatly for it.

5. What’s happening NOW?

It doesn’t matter what happened in the past unless it affects the present. It doesn’t matter how a particular noble rose to power unless that somehow impacts the player characters and the story they’re telling with you, right now, around the table. The game isn’t what’s in the book; the game is what happens when you sit down and start rolling dice together.

That’s not to say that your game can’t have setting, but it’s too easy to get bogged down in writing the history of a made-up world from an omniscient third-person perspective and leave your players feeling like they need to perform a reading comprehension test before they’re allowed to take part in the game. Give them the room they need to live in your worlds and explore them at their own pace, inventing whatever they need to.

Game Chef 2017 – C’est parti !

Sans vous faire plus attendre :

Le thème de cette édition est : frontières

Les ingrédients sont  :
+ trame (yarn)
+ écho (echo)
+ fumée (smoke)
+ couper (cut)

 

Les frontières sont des lieux critiques, par définition. Par leur existence, nous traçons des lignes comme autant de séparations, mais ce sont aussi des lieux où nous traversons, où nous découvrons, où nous faisons des rencontres… Certaines sont très officielles, comme celles des pays dans lesquels nous vivons, mais d’autres sont informelles et tacites, comme celles, silencieuses, qui nous séparent de ceux qui ne font pas partie de notre communauté. Il existe des frontières physiques et indéniables, comme un puissant fleuve, et d’autres plus subtiles et changeantes, comme celles de notre zone de confort. Nous les utilisons pour nous protéger et pour façonner nos identités, mais elles peuvent également être étouffantes et contraignantes, oppressantes et injustes. Il est des frontières que nous protégeons de toutes nos forces et d’autres que nous remettons en question et essayons de faire évoluer. On les traverse pour découvrir, apprendre, mûrir, pour mettre à mal nos préjugés, et on les traverse à nouveau pour rentrer chez soi.

Durant ce Game Chef 2017, nous vous invitons à concevoir des jeux qui explorent les notions de frontières et de limites, par exemple en vous interrogeant sur comment nous les traçons, pourquoi nous les traversons et ce que nous trouvons de l’autre côté.

Pour rappel, nous vous encourageons à utiliser en priorité les ingrédients en français mais resterons ouverts si vous les utilisez en anglais. Les jeux proposés doivent intégrer au moins 2 ingrédients et faire moins de  4 000 mots. Au-delà de ce décompte, les autres participants auront le choix de lire votre jeu ou pas durant la phase II et pourront donc tout simplement refuser de le faire s’il le souhaitent.

Cela doit être fait au plus tard le 11 juillet à 11h59 via ce formulaire. Nous n’accepterons pas les jeux qui arriveront après ou par un autre biais, mais vous confirmerons dans tous les cas réception (ou refus) le 11 juillet après-midi.

Vous pouvez contacter le jury à l’adresse ci-dessus où via les moyens indiqués dans la marge de droite.

Pour le reste, nous vous encourageons à consulter cette page : http://www.tartofrez.com/game-chef2/

Il nous tarde de voir ce que vous allez nous pondre !!!

Game Chef 2017

Hey ? Hey ! On recommence !

Jeudi à 14h commence l’édition 2017 du Game Chef. Dans les grandes lignes, on reprend les mêmes que dans les grandes lignes, et on recommence. Dans le détail, on a un peu plus de changement, mais vous deviez quand même y retrouver vos petits.

Le principe : jeudi à 14h, ici même, on dévoile un thème et quatre « ingrédients ». Vous avez jusqu’au 11 juillet à 13h59 pour nous envoyer un jeu où une ébauche de jeu reprenant ce thème et au moins 2 des quatre ingrédients. Cela peut être un peu tout ce que vous voulez tant que ce n’est pas du jeu vidéo, mais ce concours est traditionnellement surtout fréquenté par des joueurs de JdR, Storygames, Freeform, etc. Cela dit, on ne demande qu’à découvrir.

Qu’est ce qu’il y a à gagner ? Rien si ce n’est quatre retours sur votre jeu et le fait d’avoir avancé dessus pendant une dizaine de jours. Dans les faits, la plupart des participants reviennent surtout pour l’émulation et la camaraderie qui se dégagent des discussions entre eux, des conseils échangés, etc.

Et comment ça va se passer ? D’abord vous faîtes un jeu ou une ébauche de jeu pour le 11 juillet, ensuite, on vous affecte 4 jeux à évaluer pendant une dizaine de jours. Vous devez déterminer lequel est votre préféré et faire un retour à chacun (ainsi que le rendre public si l’auteur du jeu est ok).  Une fois que c’est fait, le jury de chaque langue détermine les finalistes, puis le vainqueur dans chaque langue. Une fois que tout ceci est fait, le jury international détermine le vainqueur international. Simple, non ?

Qui qui c’est le jury francophone ? Peggy Chassenet, Coralie David et ma pomme.

C’est quoi les autres langues ? Anglais, Espagnol, Italien, Français et Polonais.

Et si j’ai d’autres question ? Le mieux est de regarder les pages « C’est quoi ? » et « Comment ça marche ? » ci-dessus, ou d’envoyer un mail au jury. Sinon nous vous conseillons de vous inscrire sur la communauté G+ ou de vous rendre sur  Casus NO ou un sous-forum a été créé spécifiquement pour l’occasion. Dans certaines villes (Toulouse et/ou Paris) des événements sont également organisés entre participants souhaitant s’entraider. N’hésitez pas à en faire de même si vous êtes plusieurs autour de chez vous. Et pour toute autre info sur le Game Chef francophone : http://www.tartofrez.com/category/game-chef/