Édition 2016 | C’est quoi ? | Comment ça marche ?| Les jeux ?

Le Game Chef : comment ça marche ?

Le Game Chef est un concours annuel de création de jeux. Depuis 2002, il est à l’origine de centaines d’entre eux, qu’il s’agisse de jeux complets ou de premiers jets repoussant toujours un peu plus les limites de notre loisir. Le principe est simple : 1 thème, 4 ingrédients et 9 jours pour concevoir un jeu destiné à être joué sur table et/ou de façon analogique.

Depuis 2012, le concours s’est ouvert à d’autres langues. Le nombre varie selon les années, mais on en compte généralement une demi-douzaine. Ainsi, le concours a déjà eu des volets en anglais, coréen, français, italien, portugais, polonais, russe et bientôt espagnol.

Les jeux soumis sont d’abord évalués par les autres participants avant que les finalistes de chaque langue ne passent entre les mains du jury correspondant à celle-ci. Ce dernier choisit alors le vainqueur du Game Chef pour la langue en question, qui pourra alors se mesurer à ses homologues internationaux pour devenir notre « champion du monde » à nous.

Toutefois, malgré le terme de concours et ce titre un peu grandiloquent, la première récompense de la participation au Game Chef est de réussir à faire un jeu dans le temps imparti. La seconde sont les retours donnés par vos pairs. Le Game Chef est avant tout un défi personnel, pour vous mesurer à vous-même, que vous pensiez être un concepteur de jeux ou pas. Nous mettons un point d’honneur à ce que la compétition reste aussi accueillante et détendue que possible.

Le règlement

Concevez et soumettez une version jouable d’un jeu analogique (non numérique donc) durant la période définie pour l’édition à laquelle vous souhaitez participer. Généralement, celle-ci dure neuf jours. Votre jeu doit correspondre au thème et à certains des ingrédients qui seront dévoilés lors du lancement de cette édition du concours. Traditionnellement, les jeux de rôle sur table, les semi-réels et les grandeurs nature forment l’essentiel des soumissions. Toutefois les frontières entre les grandes catégories de jeux (plateau, cartes, rôle, GN, etc.) ne cessent d’être remises en question et réinventées par des créateurs n’ayant pas peur de sortir des sentiers battus. N’hésitez pas à innover et à repousser les limites de ce qui fait un jeu de rôle, un jeu analogique, ou même… un jeu.

Chaque participant devra évaluer les jeux de quatre autres concurrents, ce qui permettra de déterminer les finalistes parmi lesquels les jurés choisiront un vainqueur pour chaque langue. Celui-ci s’opposera aux autres vainqueurs nationaux de façon déterminer un vainqueur international.

Important : si vous participez au Game Chef en français, votre jeu sera jugé selon les critères du présent règlement. Le thème et les ingrédients à prendre en considération sont ceux publiés ici-mêmes. Si vous n’êtes pas d’accord avec la façon dont le jury les a adaptés, rien ne vous interdit de participer au Game Chef anglais. 

Le thème

Une fois qu’il sera révélé, laissez le thème vous inspirer et façonner votre jeu pendant que vous travaillerez dessus. Vous êtes libre de l’interpréter comme vous le souhaitez et d’en avoir une interprétation différente des autres candidats.

Quand vous créerez votre jeu, ne vous inquiétez pas trop si vous n’avez pas eu le temps de peaufiner autant que vous le voudriez. L’important est de faire un jeu accessible, séduisant et plein d’excellentes idées. Après le concours, vous allez peut-être vouloir continuer à travailler sur votre jeu. Ou bien vous allez peut-être vouloir réutiliser les bonnes idées que vous avez mises dedans pour en faire un autre. Ou encore vous allez peut-être juste être satisfait d’avoir produit un jeu dans les temps et garder cette dynamique pour finir d’autres projets. Ce sont toutes d’excellentes façons de poursuivre l’aventure !

Les ingrédients

Vous allez devoir inclure deux à trois de ces ingrédients dans votre jeu. Essayez d’en faire des éléments centraux. Que cela soit dans le pitch, dans les règles ou quoi que ça soit d’autre qui a du sens pour vous. Ça peut être une allusion si c’est tout ce que vous arrivez à faire, mais nous vous conseillons de fortement baser le jeu autour des ingrédients. Comme pour le thème, vous êtes libre d’interpréter les ingrédients de quelque façon que ça soit. Vous n’êtes pas obligé de prendre l’interprétation la plus littérale.

Par exemple, les ingrédients de 2004 étaient glace, île, aube et assaut. Ceci a permis de faire naître des jeux aussi inspirants et variés que The Mountain Witch (escalader le glacial mont Fuji pour prendre d’assaut la forteresse de la sorcière), The Dance and the Dawn (essayer de trouver votre âme sœur lors d’un rassemblement sur une île, en espérant que quand le soleil se lèvera, vous ne serez pas avec celui qui a un cœur de glace), et Polaris (des elfes arctiques qui se battent entre eux, un assaut démoniaque, et la première aube depuis des siècles).

De plus, si la traduction de l’anglais vers le français d’un ingrédient devait être source de confusion, le jury mettra les deux versions du terme. Vous pourrez choisir celle qui vous inspire le plus.

Format

Le format du jeu doit suivre quelques contraintes. Chacune d’entre elles est là pour s’assurer que votre jeu soit lisible, notamment pour que les autres participants puissent l’évaluer.

De façon générale, faites tout votre possible pour formater votre jeu de façon à le rendre accessible. Pensez notamment aux malvoyants (qui utilisent un appareil de lecture sur écran), malentendants, ou aux daltoniens. La façon la plus simple (mais pas la seule) pour éviter tout problème est proposer votre jeu dans un des formats suivants : un fichier texte tout simple, un PDF ou un fichier Word.

Évitez également d’utiliser des fonds de page surchargés ou quoi que ce soit qui réduirait le contraste. De même, si vous voulez soumettre votre jeu sous la forme d’un fichier vidéo, essayez de fournir le script. Si penchez pour un format audio, faites de même. N’hésitez pas à faire des choses extravagantes, mais n’oubliez pas que tous vos relecteurs doivent pouvoir y accéder.

Le jeu doit nous être envoyé dans un e-mail ou pouvoir être téléchargé via un lien unique, ne requérant aucun logiciel propriétaire. Si vous avez plusieurs fichiers, zippez-les en un seul dossier et faites en sorte qu’aucun logiciel propriétaire ne soit nécessaire pour accéder aux fichiers.

Le jeu doit faire 4 000 mots ou moins. Si vous créer du matériel pour le jeu (livrets, résumés, etc.), la longueur de celui-ci est décomptée du nombre de mots autorisés. Vous pouvez proposer un texte plus long, mais les membres du jury et vos pairs ont le droit de refuser de le lire. Il n’y a pas de nombre de mots minimum, du moment que le jeu reste compréhensible.

Règles concernant les travaux existants

Vous pouvez vous inspirer de concepts que vous avez déjà imaginés ou sur lesquels vous avez déjà travaillé avant le concours, mais ce que vous proposez doit être original et non une reprise de matériel existant. Le plagiat ou l’autoplagiat disqualifiera votre jeu.

Règles sur la propriété intellectuelle

Toutes les histoires de droit sont de la responsabilité des auteurs.

Vous pouvez utiliser des éléments venant du domaine public ou open source du moment que vous citez vos sources convenablement. De même, s’inspirer d’autres jeux est autorisé, mais faites attention à bien les créditer et à utiliser vos propres mots et non ceux d’un autre auteur.

Discussions sur la création

Le Game Chef est avant tout un prétexte pour se faire plaisir à terminer des jeux (ou au moins des versions jouables de jeux) et pour échanger des astuces et des critiques constructives avec d’autres concepteurs. Les discussions qui l’accompagnent participent généralement grandement de l’expérience et de ce qu’en retirent les participants, et il n’est pas rare que plusieurs d’entre eux brainstorment ensemble ou donnent un coup de main à un camarade qui peine à avancer. Naturellement, ce n’est en aucun cas obligatoire. Vous pouvez parler de votre travail ailleurs, ou garder cela secret jusqu’à votre livraison finale.

Cette année, comme l’année dernière, nous n’utiliserons pas de forum et privilégierons les discussions sur Google+. Vous êtes bien sûr les bienvenus si vous voulez parler de votre projet dans la communauté francophone, mais étant donné le grand nombre de participants, nous vous demandons de limiter vos commentaires dans la communauté anglophone et de n’y poster qu’en anglais. Dans tous les cas, nous vous encourageons à ajouter les personnes intéressées à vos propres cercles et à continuer la discussion entre vous. De plus, vous pouvez discuter du Game Chef où vous le souhaitez, mais les membres du jury ne s’engageront à répondre que sur la communauté G+ (et dans les messages où ils sont tagués).

Rendre vos jeux

Les jeux ne seront plus acceptés après le jour de clotûre à 11h59. Pour nous les soumettre, vous allez devoir nous envoyer un e-mail avec votre nom, le titre de votre jeu et le lien pour le télécharger (ainsi que le signaler dans la partie dédidée de la communauté G+). Cela implique donc d’uploader votre jeu quelque part auparavant (Google Drive, Dropbox, WordPress, blog, etc.).

N’hésitez pas à poser des questions pour savoir comment faire.

Vous pouvez participer en équipe, mais vous ne pouvez soumettre qu’un seul jeu, quelle que soit la langue dans laquelle vous concourrez.

Revue initiale

Une fois les jeux soumis, chaque participant en reçoit 4 autres à lire et à évaluer (la quantité est fonction du nombre de participants). Vous avez un temps limité pour élire LE jeu que vous voulez voir au tour suivant. Votre avis peut se baser sur n’importe quel critère que vous jugez important. Vous pouvez vous baser sur le niveau d’innovation, de clarté, de l’utilisation des ingrédients et de la jouabilité.

Vous n’avez pas à vous expliquer ou à défendre votre décision. Juste à choisir un jeu. Ce concours part du principe que les participants sont fairplay, et nous espérons que vous participerez dans l’esprit voulu.

En plus de la relecture de chaque jeu, nous vous demandons d’écrire une petite critique/évaluation et de l’envoyer à l’auteur du jeu. Ceci est très important pour nous et nous pensons que ces retours sont une des principales récompenses, sinon la principale, pour tous les participants du Game Chef. Ne vous attardez pas trop sur la forme, le concours est court et tous le jeux n’auront forcément pas le même niveau de finition, mais mettez plutôt en avant ce que vous aimez, ce que vous regrettez, toutes les idées que vous avez pour améliorer le jeu ou le développer, et tout ce que l’auteur pourrait retravailler.

N’oubliez pas quand vous faites ce retour, vous le faites pour aider et encourager quelqu’un qui est dans la même position que vous. Le fait de ne pas communiquer vos quatre retours est susceptible de vous disqualifier du Game Chef.

Les finalistes et le gagnant

Les jeux qui obtiendront le plus de nominations par leurs pairs seront relus par le jury francophone.

Les vainqueurs des Game Chef de chaque langue seront traduits dans une langue commune et évalués par une sombre cabale comptant un représentant de chaque jury et qui désignera le vainqueur international.

Choisir le vainqueur du Game Chef est quelque chose d’assez étrange. C’est certes une récompense véritable, mais l’objectif réel de cette compétition est d’impliquer de nombreuses personnes dans un acte créatif. Nous choisissons un gagnant pour créer un petit bonus et pousser à la compétition. La vraie victoire est de créer une émulation autour d’une communauté et de créer de nouveaux jeux.

N’hésitez pas à poser des questions.

Édition 2016 | C’est quoi ? | Comment ça marche ?| Les jeux ?